Catégories
Jardinage Lectures

Des légumes en hiver

Auteur : Eliot Coleman

Pour une raison un peu mystérieuse, j’adore lire des livres sur le jardinage. C’est sans doute à cause de mon grand père qui avait un beau jardin dans lequel je passais pas mal de temps lors que je séjournais chez eux.

Depuis quelques années je me suis intéressé à ce que Eliot Coleman appelle l’écologie profonde, pas celle que l’on retrouve sur les étals de Carrefour ou Auchan, non, celle que l’on pourrait retrouver au marché. Au moins chez certains commerçants, tellement les sources d’approvisionnement sont assez peu transparentes.

Dans la perspectives de créer un modèle agricole soutenable long terme, avec leurs insecticides naturels, les agriculteurs biologiques ne sont pas plus clairvoyants que leurs homologues chimiques ; les produits sont différents, mais l’erreur est la même.

Si quelque chose ne fonctionne pas, c’est l’agriculteur qui est en cause, non pas la nature.

Des légumes en hiver

C’est la même philosophie que l’on retrouve en permaculture, avec des techniques un peu différentes, mais un même objectif : la productivité. C’est d’ailleurs le propriétaire exploitant de la Ferme du Bec Helouin qui préface cet ouvrage.

D’une écriture directe et plutôt agréable à lire, ce livre – annoncé comme richement illustré, en réalité… un peu illustré – est un bon guide de maraîchage sous serre avec de nombreux conseils sur la mise en place, les outils, les espèces, les maladies et les remèdes (essentiellement un gros travail du sol).

Au delà des sujets du maraîchage il y a un chapitre intéressant sur les outils qu’il a été amené à développer pour coller à ses propres besoins et que l’on peut aujourd’hui retrouver chez certains commerçants ou se les fabriquer soi même (avoir les plans en libre accès aurait bien collé à la philosophie, mais bon on est quand même au Etats-Unis, cela-dit on en trouve assez facilement sur internet).

C’est amusant d’ailleurs, et très américain, l’auteur ne cache pas du tout le côté « business » de son activité et les optimisations qu’il doit faire pour rentabiliser ses investissements humains ou matériels.

Il va maintenant falloir que je lise son livre précédent sur le maraîchage biologique !

Note : 4 sur 5.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.