Catégories
Essai Lectures

La désobéissance civile

Auteur : Henry David Thoreau

Je ne sais plus où exactement j’ai entendu parler de cet auteur, je crois que c’était dans un article sur Macron. Une heureuse mise en avant à la bibliothèque m’a fait découvrir cet ouvrage.

Les notes de lectures indiquent que ce livre a inspiré Mandela, Gandhi ou d’autres personnalités à la fois révolutionnaires et pacifiques.

Personnellement j’ai trouvé le style tellement incompréhensible, multipliant les incises à l’envie, que je n’ai clairement pas tout compris. Je suis étonné que ce type soit un professeur tellement c’est parfois imbitable .

Quelques idées fortes évidemment sur l’utilité et la justice ; deux principes de base qui fonde sa théorie et qui sont tous deux indispensables et qui entre parenthèse en font un militant du peu d’Etat (voir dans un monde idéal du pas d’Etat).

Aussi le devoir de l’individu de remettre en cause le système quand celui ci va à l’encontre des principes fondamentaux et, là c’est plus intéressant car on sort du cadre théorique, l’auteur explique comment lui même a mis en oeuvre ces préceptes en refusant de payer un impôt pour s’opposer à la politique esclavagiste de son Etat. Résultat un peu de prison qui lui a permis d’écrire ce petit livre.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.