Catégories
Aventure Lectures Roman

Là où les tigres sont chez eux

Auteur : Jean-Marie Blas de Roblès

L’auteur de l’île du point Némo livre ici un nouveau Roman, tout aussi déjanté. Si l’histoire et le contexte sont tout autre, on y retrouve quand même de nombreuses similitudes : plusieurs histoires entremêlées, un univers baroque (ici le Brésil entre cité décrépite et jungle humide, moins toutefois que le côté SteamPunk du précédent), des personnages un peu déjantés et une fibre écologique.

Comme pour l’île du point Némo cette foison risque de perdre le lecteur car il n’est pas évident d’y trouver un fil conducteur dès les premières pages (je dirai même 100aines). Peu à peu toutefois le chemin s’éclaire… mais il faut du temps et un peu de courage pour parcourir les notes – indispensables – qui complètent le texte.

Les trois histoires donc :

  • La première celle de Athanase Kircher une espèce de Léonard de Vinci ou de savant fou (pour le côté encyclopédiste et touche à tout) du XVIIème siècle, un « artiste de l’échec » tant il a produit de fausses théories et emprunté sans vergogne à ses contemporains. Mais c’est justement son foisonnement et sa foi inébranlable (c’est un jésuite) qui le rendent intéressant.
  • La seconde celle d’un correspondant de presse au Brésil qui étudie la « biographie » de Kircher.
  • On suit aussi les histoires de la fille du correspondant de presse, de sa femme, du fils d’un politique verreux, d’un ancien nazi (peut on être « ancien » nazi ?), du politique verreux, d’un prof, d’une tribu indienne…

Tous ont un point en commun c’est de s’être perdu, ou de se perdre à un moment, qui dans la drogue, qui dans la jungle, qui dans sa vie sentimentale ou amoureuse, qui dans ses magouilles. Le seul finalement qui ne s’est jamais perdu c’est Kircher toujours droit dans ses bottes, sauvé par sa foi.

Un livre au final noir, sur l’absurdité et la bêtise humaine, un livre violent parfois, intelligent souvent, parfois même un peu trop.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.