Catégories
Lectures Polar

Les carats de l’Opéra

Auteur : Jacques Saussey

Après les séries TV où Nestor Burma le détective de choc était incarné, plutôt pas mal d’ailleurs, par Guy Marchand, cette fois-ci c’est à nouveau sous forme de roman que l’on suit les nouvelles enquêtes du héros créé par Leo Malet.
La collection french pulp a en effet proposé à des auteurs contemporains de faire revivre l’agence Fiat Lux.

C’est donc en 2019 que cette nouvelle enquête se déroule dans l’univers secret des diamantaires.

Si Burma a gardé sa gouaille et son côté anar, il s’est modernisé, enfin surtout ses assistants : Hélène est désormais sénégalaise, mais toujours aussi plantureuse, et Nestor fait appel à un geek banlieusard répondant au patronyme de Momo, aussi efficace que le journaliste alcolo original, Faroux lui, à changé de sexe et s’appelle Stéphanie.

Ça fait sans doute beaucoup pour marquer la modernité et ça fait aussi limite bien pensant, à l’opposé de Malet en quelque sorte.

On se balade donc dans le quartier de l’opéra à la recherche de millions avec un flic privé qui reste sympathique et une enquête suffisamment tordue pour nous tenir en haleine presque jusqu’à la fin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.