Catégories
Aventure Histoire Lectures

Les conjurés de Pierre

Auteur : Philipp Vandenberg

Un roman d’aventure qui se déroule dans l’Europe du moyen âge d’avant le schisme, en 1400 pour être précis au moment où s’érigent les grandes cathédrales d’Europe.

Une jeune fille – héroïne de l’histoire – est détentrice, sans le savoir,  d’un document à même de mettre à mal le pouvoir de l’église de Rome, par ailleurs déjà assez mal en point (il y a trois papes et un vent de révolte gronde contre les abus de l’église). Une loge secrète de l’Eglise part aussi à la recherche de ce document pour étendre son pouvoir maléfique sur l’église… vu l’état de déliquescence de l’église on pourrait se demander ce qu’ils feraient de pire, mais bon passons. Note : les membres de cette loge secrète sont très difficiles à repérer car ils ont un gros tatouage sur le bras.

Tout y passe pendant les 500 pages, cela en est presque caricatural : la jeune orpheline  (magnifique femme cela va sans dire) porteuse d’un secret à même de mettre à mal le pouvoir du pape de Rome ; la fuite à travers l’Europe, les attaques de coupeurs de route, les pirates en méditerranée, le pape dépravé (et une partie de son église avec lui), une secte maléfique, des trahisons en tout genre, la peste qui décime tout le monde, un peu d’amour (saphique même) … le tout sans une seule égratignure.

Le fond historique est bien rendu et avéré, dommage d’avoir toutes ces aventures qui ne semblent avoir d’autres buts que d’exister par elles même et de retarder une conclusion par ailleurs plutôt plate.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.