Catégories
Histoire Lectures

Talleyrand, les beautés du diable

Auteur : Michel de Decker

La biographie d’un tel personnage peut s’aborder de mille manières. L’angle d’attaque choisi ici est ses conquêtes féminines (fort nombreuses).

Cela donne un croisement assez improbable entre Voici et la revue Histoire appuyé par un style un peu racoleur basé sur les bons mots historiques (j’imagine) et le jeu de mot souvent forcé de l’auteur. « Ô Marie, conçue sans péché, faites que je pèche sans concevoir ».

Malgré tout, cela m’a permis d’entrevoir le parcours et la personnalité hors norme de Talleyrand : « évêque à Autin, député aux Etats généraux, ministre des relations extérieures du Directoire et du Consulat, de l’Empire et de la Restauration ; grand Chambellan, Excellence, prince de Bénévent, vice-Grand Électeur de l’empire et président du gouvernement provisoire de 1814″….

Il me faut maintenant trouver une biographie plus détaillée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.