Catégories
Histoire Lectures

Un fauteuil sur la Seine

Auteur : Amin Maalouf

Lors de leur nomination à l’Académie Française, les académiciens doivent faire un discours sur la personne qui occupait leur siège avant eux. en l’occurrence, Claude Levi-Strauss.

Souhaitant aller plus loin dans la démarche, Amin Maalouf est remonté jusqu’à la création de la célèbre académie en 1634 pour brosser le portrait de l’ensemble des personnes qui ont occupé le 29ème fauteuil, le sien.

L’exercice est amusant que de traverser les siècles par le prisme des membres cette Académie, dont je n’ai toujours pas bien saisie le rôle, ni la finalité.

Au fil des 300 pages, on y croise des personnages, connus (Montherlant, Levis Strauss, Ernest Renan) et d’autres, les plus nombreux, beaucoup moins, mais dont le parcours donne un éclairage vivant sur leur époque.

Comme toujours avec Amin Maalouf, c’est écrit dans un style limpide et vivant (que je rapproche parfois de JC Rufin – pour ses livres historiques, pas pour ses polars que je trouve en général lourdaud, mais avec un supplément d’humanité qui lui est propre).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.