Catégories
Humour Théâtre

Le médecin malgré lui

Auteur : Molière

Une petite pause pour relire ce classique de Molière, une farce assez courte en 3 actes qui met en scène Sganarelle, bûcheron de son état, qui va devenir médecin, puis marieur.

Des jeux de scènes burlesques, des répliques ciselées, des didascalies internes et externes (merci à ma fille qui révise son bac français) et un deus ex machina pour la clôture, on trouve ici toute les ficelles qui feront le théâtre pour les siècles à venir.

Il ne faut pas qu’elle meure sans l’ordonnance du médecin.

II, 4

Soit qu’on fasse bien ou soit qu’on fasse mal, on est toujours payé de même sorte.

Les bévues ne sont point de nous et c’est toujours la faute de celui qui meurt.

On ne voit jamais [un mort] se plaindre du médecin qui l’a tué.

III, 1

Note : 3.5 sur 5.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.