Catégories
Bande Dessinée Lectures Polar

Affaires d’état : extrême droite

Le premier tome d’une série-concept : revisiter trois événements qui ont ébranlé l’état français dans les années 60, 70 et 80. Chacune de ces décennies aura le droit à un cycle indépendant – composé de quatre tomes – qui sera mis en images par un dessinateur différent : Régis Penet pour Guerre froide, Pierre Wachs pour Extrême-droite et Alfio Buscaglia pour Jihad.
J’ai attaqué par la thématique de l’extrême droite, allez savoir pourquoi.

Je ne connais pas la série des « mystères de la république » qui est issue des mêmes auteurs, donc pas de comparaison possible.

L’histoire débute ici en 1978 en France où l’argentier d’un petit parti d’extrême droite se fait assassiner. La police judiciaire qui mène l’enquête ne sait pas exactement par quel bout débuter car l’homme a forcément pas mal d’ennemis. Et quand la femme du défunt sort de son coma, ce qu’elle révèle aux policier ne fait qu’ouvrir une piste supplémentaire, tout comme lorsque que le tireur est retrouvé pendu chez lui.

On se retrouve ici dans un bon polar politique et pour une fois les personnages ne sont pas que des faire valoir : l’un des inspecteurs élèves seul sa fille ado, l’autre va se marier, le dernier, le plus bourru, est fan de musique classique. Ca tatonne, ça menace et on sent qu’ils iront jusqu’au bout, ou bien jusqu’à où ils pourront aller.

En tout cas je lirai la suite !

Note : 4 sur 5.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.