Catégories
Histoire Lectures Roman

Civilizations

Auteur : Laurent Binet

Uchronie ayant pour points de départ la découverte inaboutie de l’Amérique par Christophe Colomb (il y arrive, mais n’en revient pas) et surtout l’arrivée antérieure d’une petite expédition viking qui va léguer aux civilisations locales ce qui leur à manqué pour résister à l’invasion européenne : les anticorps contre les maladies, les chevaux pour se déplacer rapidement et le fer pour percer les armures.

Par un habile renversement de l’histoire, une centaines d’incas fuyant une guerre fratricide vont arriver en Espagne. Et par opportunisme ils vont créer au fil des ans un nouveau territoire de l’empire du soleil.

Mais la Castille était un mot, et même s’il était encore vide, celui-ci avait au moins la force des mots. Il pouvait servir de but aussi bien qu’un autre.

En effet l’Europe est minée pas les guerres de religion, les mésalliances et surtout l’incapacité totale des institutions à se réformer. Aussi, les nouveaux arrivants vont entamer des réformes agraires, fiscales et religieuses qui leur assurent rapidement le soutien du peuple. Le tout financé par les importations en provenance d’Amérique du Sud (ordre et poudre principalement).

L’ouvrage est constitué de plusieurs cahiers, le journal de Colomb, des fragments de textes de lois ou des chants puis l’intervention de narrateurs variés et l’on découvre au fil des voyage en Europe les grands hommes de l’époque, qu’ils soient religieux, banquiers (déjà), nobles ou artistes (notamment El Greco, Montaigne, Cervantes).

Ce renversement de perspective est amusant, il montre que le cours des choses ne tient finalement qu’à quelques enchainements de circonstances, si le premier tiers est un peu longuet et pas franchement palpitant, c’est plus enlevé par la suite.
Bien sur ce n’est pas un livre d’histoire mais bel et bien un roman que l’on prend finalement plaisir à lire.

Note : 3.5 sur 5.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.