Catégories
Lectures Polar

Le voleur de Dieu

Auteur : Ellis Peters

Lors d’une randonnée de quelques jours cet été je me suis retrouvé à court de lecture. Une cabine téléphonique reconvertie en boite à lire m’a permis de découvrir les enquêtes du frère Cadfael qui œuvre autour de 1100 en Angleterre.
Celui-ci est l’équivalent du Juge Ti mais en robe de bure, en revanche j’ai trouvé cela bien moins bien bien que les enquêtes du célèbre juge chinois.

Il s’agit ici d’élucider la disparition des reliques d’une sainte et d’un meurtre qui semble y être lié. Mais pour tout dire il m’a été difficile de trouver cela haletant tant le rythme est lent (certainement celui d’une Abbaye), les rebondissements tirés par les cheveux, voire même carrément grotesques (les sortes par exemple, qui consiste à prendre au hasard des passages de la bible pour décider quelle action mener).

Même le personnage principal est en retrait, sans doute du fait de son rang subalterne au sein de la hiérarchie de l’Abbaye et n’agit finalement que très peu. En revanche il fait à chaque fois mouche directement : il cherche un indice, boum il le trouve, il à le sentiment qu’il doit interroger quelqu’un et re-boum celui-ci lui révèle un élément important…

Le seul intérêt que j’ai trouvé est l’évocation du contexte historique de cette période du Moyen Age, mais c’est bien tout.

Note : 2.5 sur 5.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.