Catégories
Desserts Les recettes de cuisine de Gérard

Tarte aux fraises, Speculoos

C’est la saison des fraises, alors il ne faut pas traîner et tester cette tarte facile à faire sans tarder.
Avantage : pas besoin de pâte, ce sont les Speculoos broyés qui serviront de fond.

Ingrédients

  • 200 g de Speculoos
  • 50 g de beurre (fondu)
  • 500 g de fraises
  • 50 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé (en option, il est aussi possible de juste mettre une gousse de vanille dans la crème, ou comme j’ai testé aujourd’hui, une cuillère à café de lavande).
  • 150 ml de crème liquide
  • 250 g de mascarpone (ou de crème fraiche, mais ça se tient moins bien)

Mixer les Speculoos une première fois (pas trop fin), l’idéal pour les non feignants est de le faire au rouleau à pâtisser, cela permet d’avoir un grain un peu plus gros.

Rajouter le beurre fondu et mixer à nouveau pour que les deux se mélangent bien.

Déposer sur une Exopat, idéalement dans cercle à pâtisser pour avoir une jolie forme (18 cm de diamètre), mais comme je ne retrouve plus le mien, j’ai eu une forme… différente. Le fond ne doit pas être trop fin, je dirais autour d’1/2 cm.

Mettre au frigo pour que le beurre refroidissent ce qui fera durcir la pâte.

Préparer la crème en mélangeant au fouet les deux crèmes, jusqu’à ce que la crème soit relativement ferme.

Rajouter le sucre en poudre et ce que vous voulez (des graines, de la lavande…) histoire de varier les plaisirs.

Remélanger un peu.

Préparer les fraises comme vous le souhaitez (entières, en 2, en 5…).

Sortez votre pâte du frigo, étaler dessus la crème, ça doit être assez épais (un bon cm), puis déposer les fraises de la manière qui vous sied !

Si vous êtes aventureux, vous pouvez déposer quelques feuilles de menthes, du chocolat râpé.

Refaite passer le tout au frigo jusqu’à dégustation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.