Catégories
Histoire Lectures

4000 ans de mystifications historiques

Auteur : Gérald Messédié

Avec le ton professoral de celui qui sait et qui délivre la vérité aux masses, Gérald Messadié nous expose ce qu’il présente comme des mystifications historiques.

Si les chapitre courts (quelques pages) et la diversité des sujets (on part de Ramsès II pour arriver à la guerre du Golfe) rendent ce livre agréable à lire. A l’inverse cela fait un peu fourre tout à tel point que ne comprend plus très bien quel est le propos originel : les mythes historiques (Ramsès), les erreurs parfois volontaires d’interprétation (la guerre du Golfe) ou les théories vaguement complotistes (le 11 septembre) ?

C’est ce mélange des genres qui m’a semblé malhonnête, alors même que Messadié emprunte le ton docte de « celui qui sait » et que nous, la foule, nous croyons savoir. S’il cite des faits – et bien malin celui qui pourrait les contredire tant la période couverte est vaste – son analyse s’appuie parfois sur un seuls ouvrage / auteur et cela me semble parfois assez léger comme analyse scientifique.

La lecture de sa fiche Wikipédia me conforte dans ma critique : certaines de ses œuvres on été jugées par des spécialistes « aussi prétentieuses que dénuées de valeur » et qu’elles consistent « à asséner ses vérités tout en se réservant, le cas échéant, la facile échappatoire du caractère fictionnel de ses hypothèses ». C’est trop facile.

N’est-ce pas finalement lui le mystificateur, ou plus grave ne s’est il pas auto mystifié en se prenant pour un chercheur alors qu’il n’est qu’un romancier ?

Dans le même genre, Nos ancêtres les gaulois et autres fadaises est bien plus sympathique, ou encore les Zhéro qui permet une relecture amusante de l’histoire de France.

Note : 2 sur 5.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.