Catégories
Lectures Roman

Pour services rendus

Auteur : Iain Levison

Pendant les élections sénatoriales aux Etats Unis, le commissaire d’une petite ville reçoit un appel d’un candidat aux élections qui était sous ses ordres pendant la guerre du Vietnam. Ce dernier lui demande d’intervenir pour raconter une anecdote qui s’est déroulée pendant leur engagement.

On se balade entre l’élection sénatoriale de 2016 et le Vietnam de 1962, pour y croiser les mêmes personnages, chacun ayant mené sa vie depuis, avec plus ou moins de bonheur.

Roman à tiroir, sur les désillusions, notamment de la politique avec un habile retournement à la fin. C’est aussi une plongée dans le cirque politique, où l’objectif est d’être élu, pas de défendre des idées et où de toute façon, les électeurs se fichent bien des idées.

Comme toujours avec Levison (j’adore ce gars : Un petit boulot Trois hommes, deux chiens et une langouste ; Arrêtez moi là), les personnages sont très humains avec ce qu’il faut de cynisme et de désillusion pour les rendre réels. L’histoire, souvent banale nous amène sur des chemins imprévus.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.