Catégories
Bande Dessinée Histoire Lectures

Une histoire populaire de l’empire américain

Auteurs : Howard Zinn, Mike Konopcki, Paul Buhle

Comme toutes les nations, la France en tête de liste (Nos Ancêtres les Gaulois), les Etats Unis ont transformé assez tôt leur histoire en mythologie. C’est particulièrement étonnant quand l’histoire officielle des Etats-Unis débute plus ou moins avec la colonisation et l’indépendance.

Edward Zinn, propose ici une relecture « populaire » de l’histoire des Etats-Unis en mettant en exergue à la fois les pages noires de son Histoire (avec un grand H) et les luttes sociales souvent sanglantes qui ont émaillé a période (l’histoire avec un petit h) .

On balaye ainsi, les grandes grèves de chemins de fer, le massacre de Wounded Knee, la guerre du Vietnam évidemment, les interventions en Iran, en Irak et en Amérique Latine, et moins connu de ce côté-ci de l’Atlantique, les terribles massacres de l’occupation des Philippines.

Ami de Noam Chomsky, on sent bien que Zinn n’est pas dans le main stream, mais sa grille de lecture historique est intéressante en ce qu’elle permet de mieux comprendre ce qui drive la politique internationale américaine – ou plutôt drivait, car les dernières années ont montré un net revirement de l’impérialisme au profit d’un nationalisme fort – et sa politique intérieure – là on est plutôt dans la continuité directe de l’analyse de Zinn et de ses co-auteurs car le racisme, le mythe d’un pays de tous les possibles, d’ailleurs démonté par toutes les analyses, la puissance des lobbies militaires et pétroliers (et aujourd’hui les GAFAM) font toujours partie des tensions qui scindent ce pays.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.